11 signes infaillibles que votre agence de publicité n’y connaît rien en référencement de sites web.

Pourquoi prendre le référencement des sites web au sérieux? De nos jours, c’est bien connu, tout le monde (et mon beauf) est un expert en référencement. Pour le vérifier, nous commençons notre tournée des agences avec les agences de publicité. Ah! ces chers publicitaires. J’ai fait un tour sur le site de l’Association of Quebec Advertising Agencies, qui bizarrement offre un site anglais par défaut à ses visiteurs, pour y dénicher la crème des agences.

C’est parmi les sites de celles-ci et ceux de leurs clients que j’ai pêché les quelques perles suivantes.

Même aujourd’hui, près de vingt ans après l’émergence de la discipline du référencement de sites web (SEO ou Search Engine Optimization), les agences de marketing et agences de publicité montréalaises et québécoises ont encore trop souvent des difficultés à comprendre et à intégrer l’optimisation pour les moteurs de recherche et le référencement Internet, et à comprendre fondamentalement comment le marketing de recherche pourrait s’inscrire dans une campagne intégrée de marketing.

Pourquoi prendre le référencement des sites web au sérieux?

Le référencement n’est pas pris au sérieux par les agences de publicité de Montréal et du Québec qui l’assimilent encore à du spam. Dommage…

Beaucoup des efforts de publicité et de marketing développés par les agences de publicité n’ont toujours pas de levier efficace pour utiliser la recherche comme un canal pour atteindre leurs marchés cibles. Et pour celles qui le font, la plupart prendront le chemin de la recherche payante, en choisissant de payer quelques sous, ou quelques dollars par clic (qui peuvent devenir des dizaines de milliers de dollars par mois) pour une annonce payée dans les résultats de recherche, plutôt que d’essayer de comprendre le potentiel d’un référencement organique et de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO).

85 % des chercheurs cliquent sur les résultats naturels

Étant donné que 85 % des chercheurs cliquent sur les résultats organiques de recherche et seulement 15% sur les liens commerciaux, il n’est probablement pas sage de compter uniquement sur les recherches payantes pour générer du trafic vers un site web.

Le marketing à l’ère de Google

Nos chers publicitaires auraient peut-être avantage à lire le livre de Vanessa Fox « Marketing in the Age of Google » qui s’adressent aux gens de marketing d’un point de vue non technique, mais plutôt du côté stratégique.

La recherche a tout changé

La recherche fait maintenant intimement partie du tissu de notre vie quotidienne, elle imprègne autant nos activités en mode hors connexion que nos activités en ligne.

Chaque entreprise se doit d’avoir une stratégie vis à vis la recherche et le référencement. La façon dont une entreprise apparaît dans les résultats de recherche en ligne peut avoir une influence sur les consommateurs, autant ou sinon plus que l’impact des publicités hors ligne, comme les publicités télévisées, ou la publicité dans les journaux et à la radio. La stratégie de référencement d’une entreprise peut avoir un impact dramatique sur la façon dont les consommateurs interagissent avec cette entreprise.

Mais plus important encore, l’activité dans les moteurs de recherche fournit des données étonnamment utiles sur le comportement des clients, sur leurs besoins et leurs motivations. L’accès aux données de recherche c’est comme avoir accès gratuitement à des groupes de discussion avec des millions de personnes. La recherche n’est pas seulement pour les spécialistes du marketing et les techniciens. Elle peut fournir de précieuses informations sur la stratégie d’entreprise et la stratégie produit.

Revenons à nos moutons

Mais revenons à nos moutons et examinons les 11 indices infaillibles que votre agence de publicité n’y connaît rien en référencement de sites web.

Pour la petite histoire, ces exemples sont évidemment véridiques. Il nous démange furieusement de donner les URL, mais nous sommes courtois, gentilshommes, et notre maman nous a bien élevé.

Le web c’est pas sérieux

1. La page d’accueil de votre site web est intitulée « accueil ».

La balise <title> est l’arme atomique du référencement. Utiliser « accueil » comme titre de page revient à utiliser un tire-pois pour gagner la guerre.

2. L’index de votre site dans Google ne contient qu’un mot.

Si votre site est construit en Flash, ou en images, il est probable que vous soyez à toute fin utile invisible dans les moteurs de recherches. Pour connaître le contenu de votre page dans Google, tapez [ cache:siteweb.com ] dans le champ de recherche de Google. Si l’on ne vous voit pas, vous ne vendrez rien.

3. Votre menu de navigation est introuvable.

Si la navigation de votre site est introuvable ou cachée dans un cube Flash qui flotte dans les airs, il est probable, que ni vos clients ni Google ne la trouvent. Le web a ses conventions

4. La description de votre site dans Google est ridicule.

Elle contient quelque chose comme « À VENIR. Télécharger notre catalogue de produits » ou « Vous devez avoir Flash 9 pour voir la galerie de photos. Cliquez ici pour le télécharger. ». Pas fort pour l’image de marque.

5. Vous ne trouvez pas votre site lorsque vous cherchez votre nom de compagnie.

Est-ce que votre programmeur a pensé à décocher l’option « noindex nofollow » de votre site WordPress? Votre site n’est pas indexé.

6. Il faut cliquer sur un bouton intitulé « lancer le site » pour « lancer le site ».

Est-ce un jeu vidéo? Nous nous sommes trompés de plateforme.

7. Vous avez de la difficulté à cliquer sur vos items de menus parce qu’ils bougent tout le temps.

Est-ce un jeu vidéo (Bis)? Voir les points 3 et 6 ci-haut.

8. Votre page de produits s’appelle « produits ».

Voir le point 1. Le référencement c’est avant tout décrire au moteur de recherche le contenu de votre site et lui indiquer sur quels mots-clés il est pertinent. Quels sont vos « produits » au juste?

9. Toutes les pages de votre site ont le même titre.

Voir le point 1. Chaque page de votre site est une occasion de présenter une offre aux visiteurs des moteurs de recherche. Ne gaspillez pas votre pécule.

10. Votre blogue n’a pas de formulaire de commentaires.

Bizarre. Pourtant, il parle de stratégie 2.0., d’action digitale, de conversation, et vous vous décrivez comme une agence interactive. Et, oh! il n’est pas indexé dans Google. Sans doute allez-vous de toute façon l’annoncer sur un panneau sur l’autoroute.

11. Les titres de page de votre catalogue en ligne s’intitulent « catalogue » ou « siteweb.com ».

  1. Vous n’avez pas besoin de vendre en ligne.
  2. Ce n’est pas grave car vous allez acheter les mots-clés.
  3. Le commerce électronique ça ne fonctionne pas de toute façon.
  4. Votre agence n’a peut-être pas optimisé votre site web?

La capacité des agences traditionnelles d’intégrer le référencement

Dans l’ensemble, quand il s’agit de la capacité des agences traditionnelles d’intégrer le référencement, nous constatons un énorme manque. D’une façon ou d’une autre, les marques chouchoutées par nos agences de publicité ne réussissent toujours pas à avoir une visibilité en ligne pour les campagnes de masse à grande visibilité et pour les mots-clés qui sont au coeur de leurs activités.

Soit, les agences n’ont en général pas inclus la visibilité de recherche dans la panoplie des moyens disponibles pour aider la visibilité d’une marque, soit les équipes de marketing et de web sont trop « cloisonnées » ou n’ont tout simplement pas les ressources et le savoir-faire pour investir l’espace des moteurs de recherche.

Comments

  1. thepit says

    Je suis d’accord avec vos commentaires. Par contre, il ne faut pas tomber dans l’excès. L’équilibre entre le SEO et l’exprérience usager est primordial. C’est bien d’amener les usagers sur notre site, encore faut-il qu’ils y restent et qu’ils y reviennent.

    Bon SEO, UX claire et intéressante, contenu pertinent, c’est clé

  2. says

    J’ai personnellement eu quelques mandats confiés à différentes boites de marketing (grande firme et petite firme) même en expliquant clairement nos besoins de référencement ces agences n’ont effectué aucun travail en ce sens. Votre description est totalement pertinente et décrit fidèlement ce que nous avons vécus.

    • says

      Oui, malheureusement certaines boiîtes sont plus intéressées à produire de «beaux» sites, des sites qui gagnent des prix décernés par leurs pairs, que de construire une prsence web efficace pour leurs clients.