5 trucs de référencement pour passer l’hiver

5 nouveaux trucs de référencement!L’hiver n’est pas encore commencé, bien sûr, mais cela ne saurait tarder. Donc, voici cinq trucs de référencement pour vous réchauffer et meubler vos longues soirées d’hiver, que je vous souhaite au coin du feu. 5 (cinq) est l’entier naturel suivant 4 et précédent 6. Le nombre cinq correspond au nombre habituel de doigts d’une main ou d’un pied humains. On en apprend des choses!


Ces 5 nouveaux trucs de référencement, ont été originellement publiés sur notre Page Facebook et cet article fait suite à nos articles précédents intitulés « 13 trucs de référencement faciles pour ranimer la batterie de votre site web » et « 7 trucs de référencement complètement débiles ».

.1. Découvrez comment Google classe votre site

Vous savez ce que vous avez à offrir et vous savez quel est le sujet de votre site, mais qu’en pense réellement Google? Si vous deviez classer votre site, pensez-vous qu’il serait dans la même catégorie que celle que Google pourrait utiliser pour vous classer?

Si Google pense que votre site porte sur un sujet donné, ou se trouve dans une certaine catégorie et que celle-ci ne correspond pas au sujet de votre site, il pourrait être difficile pour vous de vous référencer pour certains mots-clés qui sont importants pour vous, parce que votre pertinence pour ceux-ci ne sera pas acquise auprès de Google. Donc, savoir comment Google voit votre site est important.

La solution : vous pouvez utiliser l’opérateur de « recherches similaires » pour savoir comment Google catégorise votre site.

Allez sur Google et tapez la requête suivante dans le champ de recherche :

related:www.domain.com/ ~domain.com

Remplacez domain.com par votre propre nom de domaine. Assurez-vous qu’il n’y a pas d’espace après les deux points.

La page de résultats qui s’affiche montre d’autres sites auxquels Google pense que le vôtre est lié (related). Cela vous donnera un aperçu de ce que Google pense être le sujet de votre site. Si les sites internet énumérés sur la page de résultats de recherche sont liés (similaires) à votre site, vous êtes sur la bonne voie. Cela signifie que Google comprend le sujet et la catégorie de votre site et vous êtes en harmonie. Si les sites présentés par Google portent sur des sujets totalement différents des contenus de votre site, alors, (Houston), vous avez un problème.

.2. Vérifiez que votre site soit vraiment indexé par Google

Votre site est-il vraiment indexé dans Google? Ce truc peut sembler facile, mais, croyez-moi, dernièrement un nouveau client a eu ce problème. L’agence de conception web qui avait construit son site avait « oublié » d’enlever l’option « bloquer les moteurs de recherche, mais autoriser les visiteurs normaux »… qui se trouve dans le panneau d’administration de WordPress > Réglages > Options de vie privée.

Le résultat? Toutes les pages du site étaient invisibles et portaient la mention:

<meta name="robots" content="noindex, nofollow">

dans leur code source. Pas fort! Cette option empêchait l’indexation des pages dans Google alors que le site était en ligne depuis des mois. Cette agence web, fleuron de notre industrie, se vantait d’offrir des services de référencement à ces clients.

Référence : Panneaux Administration « WordPress Codex

.3. Portez une grande attention à l’ordre de vos mots-clés

?L’ordre de vos mots-clés est important et pour Google c’est premier arrivé, premier servi.

Donc, l’ordre de vos mots-clés dans vos balises de titre de page (<title>) est important. Le premier mot dans le titre est le plus important.

Donc si vous voulez vous positionner avant tout pour [Fleuriste à Montréal] vous devriez écrire « Fleuriste à Montréal », plutôt que « Créations originales, livraison, panier de fruits et gourmet, ballons. Marguerite Lafleur, fleuriste ».

Oh! Et bien sûr, assurez-vous que le contenu de votre balise <title> ne soit pas tout simplement « Accueil » ou « Home ». C’est plus fréquent qu’on ne croit, gracieuseté de nos concepteurs web.

.4. Trouvez et analysez les sites de vos compétiteurs

Comment trouver des entreprises de même type (concurrentes) avec Google?

Ce n’est pas évident, car Google n’est pas un répertoire. Voici 3 trucs pour vous aider.

1er truc —
Essayez la fonction « related » mentionnée dans le truc précédent, cette fonction va vous permettre de prendre connaissance des sites que Google pensent être reliés à un nom de domaine particulier.

Par exemple si vous cherchez à connaître les concurrents de l’entreprise de location d’auto Discount: entrez [related:related:discountcar.com] dans Google : dans ce cas-ci, il y a 178 résultats à vérifier.

2e truc —
Vérifiez si le site est inscrit dans des répertoires, comme Yahoo, Dmoz.org, la Toile du Québec; et vérifiez les autres sites dans la même catégorie. Par exemple, pour vérifier si discountcar.com est dans la Toile du Québec tapez : [site:toile.com discountcar.com] dans Google.

Ensuite, vérifiez les autres sites de la catégorie à laquelle appartient le site.

3ème trucTapez carrément la requête précise correspondant au titre du site web de l’entreprise pour laquelle vous recherchez des concurrents dans Google, par exemple cherchez pour : [Discount Car and Truck Rentals, Canada].

.5. Vérifiez le positionnement de vos requêtes de recherche dans d’autres pays que le vôtre

Comment connaître rapidement les résultats de recherche pour un mot-clé donné dans tous les pays du monde?

Google vient de mettre en ligne une nouvelle version de son outil de prévisualisions des annonces Adwords. Entrez un mot clé, puis sélectionnez un domaine Google (Canada, France, Belgique, etc.), la langue d’affichage et l’emplacement de prévisualisions des annonces.

Vous pourrez ainsi visualiser les résultats de recherche de Google par pays, région géographique et villes. Et ce, non seulement pour vos annonces Adwords, mais également pour les résultats « naturels » de recherche. Toujours utile!

.6. Truc bonus : Inscrivez-vous à notre page Facebook

Voilà, c’est la fin de notre série de trois billets sur des trucs de référencement originellement publiés sur notre Page Facebook. En tout, cela vous fait 26 trucs de référencement!

Inscrivez-vous à notre page Facebook, cela vous évitera d’attendre un autre six mois pour les prochains trucs 😉

Références

Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/kentigern/223140452/
Wikipedia: 5 (nombre)