7 alternatives alléchantes à la publicité au clic de Google Adwords

Image pour l'article 7 alternatives alléchantes à la publicité au clic de Google AdwordsMême si Google AdWords est un incontournable pour votre campagne de marketing de recherche PPC ce n’est pas la seule alternative.

Est-ce le temps de ramifier et étendre votre campagne de publicité au clic à d’autres canaux? Voici 7 alternatives intéressantes à considérer si vous cherchez à rejoindre le maximum d’internautes québécois.

Les réseaux, et particulièrement les réseaux sociaux présentés ci-bas, présentent des possibilités intéressantes et alléchantes pour les annonceurs en complément ou en alternative à la publicité par clic sur le réseau Adwords de Google.

En particulier, Facebook, dont le trafic du site a augmenté de près de 100 % en 2009, offre un profil de ciblage, qui permet aux annonceurs de diffuser des annonces personnalisées aux profils des utilisateurs (par exemple, l’âge, la localisation ou intérêts).

Tous les yeux sont également fixés sur Twitter qui devrait dévoiler une plateforme publicitaire d’ici l’été 2010.

Le grain de sel

Le fait que les réseaux sociaux soient considérés par la plupart de leurs utilisateurs comme un « espace personnel » peut être une bénédiction ou une malédiction pour la mise en marché de vos produits ou services.

Votre message risque en effet d’être perçu comme intrusif. Est-ce que votre annonce a le ton juste pour le public que vous essayez d’atteindre? Telle est une des nombreuses questions que vous devrez vous poser avant de vous lancer dans l’espace des médias sociaux.

1 et 2 – Yahoo! et Bing

Yahoo! et Microsoft -   Search Alliance

Yahoo! et Microsoft ont maintenant reçu les approbations nécessaires à la signature d’une alliance de leurs moteurs de recherche. Une fois mise en oeuvre, l’alliance de Yahoo! et Microsoft  permettra de profiter d’une plateforme intégrée pour rejoindre plus de clients.

En vertu de cette alliance, les groupes d’annonces des réseaux Yahoo! et Microsoft seront combinés en un tout nouveau marché de recherche unifié, ce qui permettra de doubler le volume des recherches au Canada comparativement aux recherches effectuées seulement dans Yahoo! ou dans Microsoft pris séparément.

En effet selon ComScore qSearch les sites de Yahoo! comptent pour 3,8 % des recherches en ligne, comparativement à 4,4 % pour les sites de Microsoft. Pour plus d’information, les deux compagnies ont créé un site conjoint d’information.

C’est donc une occasion de croissance de presque 10 % sur le marché de la publicité par liens sponsorisés et dont vous voudrez peut-être profiter si votre objectif est d’être présent le plus possible auprès du public québécois.

3 – Facebook

Facebook

Avec plus de 400 000 000 d’utilisateurs actifs sur Facebook, dont plus de 12 millions au Canada, dont 2 millions au Québec, Facebook représente une alternative intéressante, et à faible coût pour promouvoir vos produits ou vos services.

Vous pouvez choisir d’afficher des publicités rédigées et illustrées, choisir de payer par clic (cpc) ou par impression (cpm), et ce,  en dollars canadiens. Vous pouvez cibler des tendances démographiques très spécifiques, en créant des annonces ciblées à la composition démographique ou géographique de votre choix.

Votre cible démographique peut être aussi grande ou aussi petite que vous le voulez.

Bien que ce type d’annonces soit des annonces de placement (la personne voyant l’annonce n’est pas activement à la recherche de votre produit ou service),  le contrôle granulaire que vous pouvez exercer sur la démographie et la géographie contribue à assurer que votre message atteigne vos clients potentiels. Par exemple, si vous avez comme référence de rejoindre les jeunes femmes de 18 à 35 ans, francophones, de la région de Montréal, c’est tout à fait possible.

4 – LinkedIn

LinkedIn

LinkedIn, le réseau des professionnels, propose également un système de publicité au clic, ou par impression par l’intermédiaire des LinkedIn DirectAds. Les publicités textes sont liées à votre profil LinkedIn et donc s’adressent plutôt à des professionnels ou à des consultants qui cherchent à offrir leurs services.

Le ciblage offert permet une forme de géolocalisation basique, vous pouvez cibler le Canada, mais pas Montréal ou Québec par exemple. De plus, les publicités sont limitées à la langue de Shakespeare et donc peu ou pas adaptées à la réalité québécoise.

5 – Canoë Klix

Canoë Klix

Canoë Klix vous permet d’afficher des annonces textuelles dans tout le portail Canoe.ca et ses sites affiliés. Klix est également basé sur une facturation au coût par clic. C’est à vous de choisir le montant que vous paierez pour chaque clic sur vos annonces.

Les annonces textuelles apparaissent dans les moteurs de recherche du réseau Klix.ca et dans les pages de contenu d’information des sites du réseau.

Quant aux annonces illustrées, elles s’affichent uniquement dans les pages de contenu d’information des sites du réseau Klix.ca.

Le réseau Canoë rejoint 6,7 millions d’utilisateurs en ligne par mois (comScore Media Metrix, Total Canada «All locations», novembre 2006). Le réseau regroupe les portails Canoe.ca et Canoe.qc.ca ainsi qu’une multitude de sites d’information et de services, notamment La Toile du Québec (toile.com), Webfin ARGENT (argent.canoe.com), LCN (lcn.canoe.com), les sites de TVA (tva.canoe.com), Micasa.ca (micasa.ca), Jobboom (jobboom.com) et Réseau Contact (reseaucontact.com).

Selon notre expérience le réseau Klix est quelque peu limité en fonctionnalités, il n’a subi que peu d’améliorations depuis les 5 dernières années et est un peu cher compte tenu de sa portée limitée et des résultats potentiels espérés puisqu’il s’agit essentiellement d’affichages en mode contextuel. Toutefois, ce réseau peut se révéler un complément efficace dans certains marchés locaux.

6 – BVMédia

BV Média

BVMédia offre également une plateforme qui permet de gérer des publicités aux clics dans son réseau de sites.  Une plateforme de gestion en ligne offre statistiques, mots clés, gestion des mises, résultats.

BVMédia offre très peu de détails surs où vos annonces seront affichées. Les prix pratiqués sont quelque peu prohibitifs compte tenu des limitations de la plateforme, du peu de transparence et du fait qu’il s’agit finalement d’une plateforme qui offre essentiellement des affichages sur un réseau contextuel.

Si vous voulez annoncer sur le site du Devoir, sur celui des Têtes à Claques, et quelques autres sites de renom, cette plateforme sera intéressante pour vous.

7 – Twitter ?

Twitter

Les rumeurs vont bon train et il semble bien que la populaire plateforme de microblogging prépare une plateforme de publicité au clic qui ressemblera à celle de Google. Voici à quoi elle pourrait ressembler :

  • Les annonces seront liées à des recherches sur Twitter, de la même manière que celles de Google le sont. Ainsi sur une recherche pour, disons, « référencement Montréal », nous pourrions choisir de présenter une publicité pour Orénoque interactif. Les annonces seront présentées uniquement dans les résultats de recherche, ce qui signifie que les utilisateurs qui ne cherchent pas pour quelque chose ne devraient pas les voir dans leur fil d’affichage régulier.
  • Les annonces utiliseront le format de Twitter, 140 caractères au maximum et seront également distribuées via les logiciels tiers et les services qui utilisent l’API de Twitter. Les services auront la possibilité d’afficher les annonces, et Twitter partagera les recettes avec ceux qui le font.
  • Twitter collaborera avec les agences de publicité et les acheteurs pour lancer le programme, mais planifie semble-t-il le passage à un modèle libre-service comme celui de Google.

En conclusion

Tout ceci ne devrait pas vous faire oublier qu’au Québec le marché de la recherche se concentre à 85-90 % entre les mains de Google. Vos efforts devraient donc se concentrer sur cet outil.

De plus, la plateforme de gestion de Google offre un niveau de contrôle et de suivi qui demeure inégalé par ses concurrents. Quiconque a travaillé sur les plateformes mentionnées ci-haut vous le confirmera. Rien n’égale l’élégance, la puissance, la convivialité et les possibilités offertes par le réseau de Google.

 

Crédit photo: http://www.flickr.com/photos/davichi/2927561056/

Comments

  1. P_vousure says

    Effectivement, face au quasi monopole de adwords et de facebook, il y a d’autres solutions.souvent pour les petites entreprises et les petits budgets.

    Pour ma part, j’ai trouvé un grand nombre de solutions plus adaptées à mon budget sur ce site :

    http://alternadwords.blogspot.com