Bouton Google +1, quand la publicité Internet devient sociale

Le bouton +1 dans les publicités web du réseau Display de GoogleLa semaine dernière Google a annoncé une série de changements, dont celui de rendre le réseau Google + ouvert à tous.

Cette semaine, Google a également annoncé qu’il ajoutera un bouton +1 d’appréciation sur les publicités de son réseau d’affichage de bannières, le réseau Display de Google. Ces nouveaux boutons de partages sociaux intégrés aux annonces viendront avec des notes en bas de l’annonce montrant combien de personnes ont données un clic +1 sur la publicité et et si la personne est un ami de l’internaute. Ces notes indiqueront le nom et éventuellement l’image de profil de vos amis ayant « plussé » la publicité.

Pas d’influence sur le classement des publicités ?

Lancé récemment, le bouton +1 pour les annonces Adwords arrive donc maintenant sur les annonces Display. Google indique que la façon dont Google calcule le Quality Score des annonces ne sera pas influencée par le décompte des clics +1, alors que ce décompte influencera le positionnement des résultats organiques du moteur.

Il y a quelques mois, Google avait lancé le bouton +1 afin que les internautes puissent facilement tirer parti, lors de leurs recherches, des recommandations de leurs contacts. Ces recommandations sont l’une des sources d’informations les plus utiles qui soient pour le moteur.

Depuis son lancement, le bouton +1 a d’ailleurs été ajouté à des millions de sites Web et a généré plus de quatre milliards d’impressions quotidiennes. Il s’étendra donc également aux annonces graphiques diffusées sur le Web.

Une publicité web plus sociale?

Cela signifie que vous commencerez peut-être à voir le bouton +1 et des recommandations s’afficher sur les annonces graphiques diffusées via le Réseau Display de Google. D’un simple clic, le bouton +1 permet aux internautes de recommander la page de destination de votre annonce à leurs amis et contacts.

La possibilité de partager des annonces graphiques avec d’autres personnes, grâce à des recommandations personnelles, pourrait changer la façon dont les internautes perçoivent la publicité internet. Après la recherche sociale, voici l’ère de la publicité Internet sociale?

L’exemple de la publicité sur LinkedIn

Ceci, cependant, est une expérience qui a mal tourné pour LinkedIn où sa clientèle plus professionnelle n’a pas apprécié la publicité non sollicitée. Pendant une courte période tôt cette année – quelques jours – Linkedin a introduit des annonces en utilisant les noms des membres et leurs photos dans certains cas, pour indiquer dans les publicités que les gens étaient des amis ou des admirateurs de l’entreprise faisant la publicité. Confronté à la colère des membres et à leur indignation, le réseau a  rapidement promis d’arrêter.

En sera-t-il de même sur Google? Et vous? Cliqueriez-vous sur des publicités de bannière pour indiquer votre appréciation d’un produit ou d’un service?