Gestion de la réputation en ligne – Pourquoi s’en préoccuper

Un seul lien négatif sous le nom de votre entreprise peut détruire des années de travail.Cet article, le premier d’une série de trois, vous présente le contenu de ma conférence Express sur le thème « Gestion de la réputation en ligne – protégez votre image de marque sur Internet » donnée dans le cadre de la Conférence SEO Camp Montréal 2012.

Commençons par une définition de la gestion de la réputation en ligne:

La gestion de la réputation en ligne a comme objectif premier de retirer de la première page des résultats des moteurs de recherche des résultats préjudiciables, négatifs ou mensongers, concernant une entreprise ou un individu.

Elle met à profit la connaissance des techniques de référencement web et des moteurs de recherches, du marketing de contenu, ainsi que des médias sociaux pour réhabiliter la réputation numérique d’une personne ou d’une corporation.

Du Cattle Branding au Online Branding

Du Cattle Branding au Online Branding

Du Cattle Branding au Online Branding

En 1862, dans l’ouest des États-Unis le « branding » et la réputation pouvaient passer par des choses bizarres telles que le marquage au fer du bétail, le « cattle branding ».

150 ans plus tard, les choses ont bien changé.

En 2012, on parle plutôt d’online branding et d’online reputation.

La valeur des entreprises est maintenant, pour le meilleur ou pour le pire, bâtie sur des actifs intangibles, qui sont la confiance et la réputation.

La publicité, les relations de presse, la notoriété ne suffisent plus.

La réputation en ligne est de plus en plus inscrite à l’agenda des entreprises.

Un rapport de eConsultancy publié en 2011 (Online Measurement and Strategy Report 2011) mettait en lumière le fait que sur les 800 compagnies étudiées, plus de la moitié d’entre elles, 55 %, analysent maintenant leur réputation, le buzz et les signaux sociaux comparativement à 45% un an auparavant.

The Internet Never Forgets

Henri Ford

Henri Ford

Henri Ford disait:

Deux choses importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise: sa réputation et ses hommes.

Que ce soit pour les individus, les petites entreprises ou les grandes corporations, le web est maintenant devenu « l’endroit qui n’oublie pas ».

Dès que les images, les articles de blogues, les commentaires, les statuts sociaux, les photos où les articles de presse sont mis en ligne, ils sont maintenant répliqués par un grand nombre d’agrégateurs de contenu, et indexés par les moteurs de recherches, se répandant comme un virus sur le web.

Warren Buffet

Warren Buffet

L’internet est devenu un dossier permanent du passé, personnel ou corporatif, et il n’oublie jamais rien de ce qui est mis en ligne.

Warren Buffet quant à lui déclarait:

Cela prend 20 ans pour bâtir une réputation et 5 minutes pour la détruire. Si vous y pensez, vous réfléchirez différemment.

En effet, à l’ère du web 2.0, l’image des entreprises ne leur appartient qu’en partie.

Alan Greenspan

Alan Greenspan

Elle est construite, non plus seulement par les communications officielles, et la publicité des entreprises, mais par la somme des messages publics disponibles et diffusés par la presse, les concurrents, les clients mécontents, les mauvais articles, les commentaires négatifs, les allégations d’escroquerie ou de fraude professionnelle, etc. qui peuvent potentiellement mettre une marque en faillite ou détruire sa réputation en ligne.

Pour les corporations inscrites en bourse, la situation est potentiellement encore plus critique. Alan Greenspan, ancien président de la Federal Reserve américaine, croit quant à lui que:

In a market system based on trust, reputation has a significant economic value.

Votre réputation cotée en bourse ?

Le RepuStars Variety Corporate Reputation Index, calculé par Dow Jones Indexes, est un indice de stratégie quantitative reflétant la performance de jusqu'à 57 actions de sociétés, sélectionnées algorithmiquement pour leur réputation.

Le RepuStars Variety Corporate Reputation Index, calculé par Dow Jones Indexes, est un indice de stratégie quantitative reflétant la performance de jusqu’à 57 actions de sociétés, sélectionnées algorithmiquement pour leur réputation.

À l’heure où un nouvel indice de la réputation des entreprises est côté en Bourse (RepuStars), il est temps pour les entreprises de penser à gérer leur réputation en ligne comme n’importe quel autre actif susceptible d’affecter leur valeur.

Cette gestion proactive est un impératif pour les entreprises qui souhaitent diffuser et contrôler une image de marque positive et non plus seulement la subir.

C’est là qu’intervient la gestion de la réputation en ligne.

Partout où il y a une marque, il y a des détracteurs

La gestion de la réputation est la réponse à la présence d'informations préjudiciables à la e-Reputation.

La gestion de la réputation est la réponse à la présence d’informations préjudiciables à la e-Reputation.

Une des choses les plus importantes dans la gestion de la réputation en ligne est d’être propriétaire des résultats de recherches pour votre marque.

Les entreprises commencent à prendre bonne note et cherchent à construire une e-réputation positive en essaimant au-delà du site web corporatif et en profitant des canaux multiples offerts par le web 2.0 et les médias sociaux.

La semaine prochaine nous publierons la suite de cet article.

Les diapositives de la présentation sont disponibles ci-bas:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>