Google News nuit-il aux sites Internet des journaux et aux agences de presse?

Image pour l'article Google News nuit-il aux sites Internet des journaux et aux agences de presse?Une polémique récente refait surface sur Internet : Google nuit-il aux sites des éditeurs de journaux et des agences de presse en reprenant des extraits de leurs sites sur le site de Google News et sur d’autres sites appartenant à Google?

L’Associated Press parle de développer son propre système d’agrégation de nouvelles pour faire concurrence à celui de Google. Dans un communiqué,Google réponds aux attaques en indiquant que, si les éditeurs de journaux et les agences de presse ne veulent plus voir leurs contenus indexés dans Google ils n’ont qu’à utiliser des techniques simples et connues de tous par exemple le fichier robots.txt et les metatags.

Le beurre et l’argent du beurre de la recherche

La question n’est pas nouvelle. En fait, il semblerait que les sites des journaux ne puissent pas se passer des visites en provenance des moteurs (qui le pourrait ?), mais aimerait bien bien négocier leur part du gâteau, spécialement depuis que Google affiche de la publicité contextuelle dans les pages de Google News.

Le web est une chambre d’échos

Danny Sullivan, l’éditeur en chef de Search Engine Land s’insurge lui aussi contre l’hypocrisie des journaux et rappelle entre autres que l’on voit souvent émerger des histoires sur Internet et plus tard seulement apparaître dans un grand journal. Les grands journaux lisent ce qui se publie sur le web, puis décident d’écrire leurs propres histoires, donc tous les grands médias vont faire leurs propres versions de l’écho de l’autre.

Le web est une chambre d’écho et tout le monde cite tout le monde. Les journaux se citent entre eux, citent les agences de Presse (ou ne les citent pas), les blogues citent les journaux, les microblogues citent les blogues, etc.

Vouloir exercer un contrôle sur l’information au nom d’une quelconque crédibilité, d’un code d’éthique ou autre ne tient pas la route.

Et Danny Sullivan renchérit en spécifiant que si les journaux ne sont pas d’accord avec cet état de fait la solution tient en deux lignes dans le fichier robots.txt:Image

User-agent: *
Disallow: /

L’industrie de la presse est-elle en train de mourir?

L’ensemble de cette question sonne comme un simple effort de l’industrie de la presse en train de mourir essayant de ressusciter son format. Le fait est que de plus en plus de gens se détournent de journaux imprimés, et que la crise économique et la chute des revenus publicitaires n’arrangent pas les choses pour les journaux imprimés.

Ce changement a déjà poussé certains journaux à passer à un format en ligne seulement et à essayer de contrôler davantage la façon dont cette information est utilisée.

Seriously, the Tribune and the New York Times saddled themselves with debt, and that problem is somehow Google’s fault? The Guardian’s had a decade to figure out how to earn off the internet, and it complains to the UK government that it can’t succeed? And Murdoch complains about Google at the same time his own company works to draw more traffic from Google through SEO efforts — just like every other major newspaper out there? WTF?

My suggestion is simple. Stop looking to blame Google for your failings. Figure out a better business model rather than blowing hot air about the privileged positions you occupy.

Danny Sullivan

La façon dont nous nous tenons informés est en train de changer à jamais et les journaux essaient désespérément de s’y adapter, pas toujours de la bonne façon.

Crédits photos: http://www.flickr.com/photos/julishannon/2776493540/sizes/o/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>