Google s’attaque au marché du téléphone mobile

gPhone Google a déclaré cette semaine qu’il offrirait un système logiciel afin de rendre l’Internet aussi efficace sur les téléphones mobiles qu’il l’est sur des ordinateurs, et cherchera à stimuler les changements dans le secteur étroitement contrôlé de la téléphonie mobile.

Après une longue série de rumeurs sur son entrée dans le marché du téléphone mobile, Google a déclaré qu’il commencerait la semaine prochaine à permettre à des concepteurs indépendants de travailler avec son logiciel, baptisé « Androïd ». Les téléphones basés sur la technologie Google sont prévus dans la seconde moitié de l’année 2008.

Deutsche Telekom T-Mobile, China Mobile, le plus grand opérateur mobile, les Japonais NTT DoCoMo et KDDI, des opérateurs européens et latino-américains ont tous indiqué vouloir commencer à vendre des téléphones basés sur les logiciels Google.

Open Handset Alliance

 

Google, qui n’a pas prévu dans l’immédiat de faire ses propres téléphones a créé une alliance avec 33 entreprises, y compris Motorola, Samsung, et High Tech Computer Corp, l’ Open Handset Alliance

« Nous espérons que des milliers de téléphones mobiles seront alimentés par Android, » a dit Eric Schmidt, le CEO de Google dans une déclaration aux journalistes à la conférence de presse suivant l’annonce.

Un téléphone éventuellement financé par la publicité

 

Google dit qu’il n’est pas pressé de voir changer la façon dont les opérateurs facturent pour le service, mais que de nouvelles façons de faire de l’argent, tel que la publicité, et des offres commanditées seraient éventuellement possibles.

Google dit qu’il vise à élargir la gamme des services Web, qu’il offre maintenant sur les navigateurs web, au vaste marché de la téléphonie mobile, où l’utilisation de l’internet est entravée par des centaines de concepts d’appareil et des conflits de normes et de logiciels.

 

 La technologie maintenant, l’argent plus tard

 

Google a décidé de mettre en place la technologie et de déterminer comment la monétiser plus tard.

 

Andy Rubin, le concepteur de Google en matière de téléphonie mobile avancée, a déclaré dans une interview :Vous ne verrez pas un téléphone portable propulsé uniquement par de la publicité sur ce système avant un certain temps.