La recherche en temps réel nous transforme tous en éditeurs de contenus

On estime que jusqu'à 40 pour cent de toutes les recherches ont une composante de temps réel. Chaque jour, les utilisateurs des médias sociaux créent plus de 230 millions d’éléments de contenu. Ils partagent tous types de contenus — vidéos, photos, tweets, mises à jour des statuts de Facebook, blogues, commentaires, critiques et autres — avec leur communauté immédiate ou dans leur réseau social.

Quelles seront les implications de l’arrivée de la recherche en temps réel (Real Time Search) dans les résultats de recherche de Google et des autres moteurs?

Par définition, le web en temps réel est éphémère. Étant donné la courte durée de vie d’une grande partie de cette information, les moteurs de recherche traditionnels ont, jusqu’ici, toujours limité la publication d’une partie significative de ce type de contenu.

L’ouverture récente aux moteurs de recherche ouvre de nouvelles possibilités de recherche en temps réel et transforme les moteurs en outils de découverte. De minute en minute ou même de seconde en seconde, ces nouveaux moteurs de recherche analysent et donnent un sens à ce dont les gens parlent à travers les réseaux sociaux.

Les partenariats récents de recherche en temps réel entre Google et certains réseaux sociaux (Facebook, MySpace, Twitter) viennent d’élargir considérablement la définition du contenu consultable pour y inclure les publications dynamiques en provenance des médias sociaux.

La recherche en temps réel ouvre la porte à la découverte du web social

L’utilisation des outils de recherche a évolué avec la croissance des médias sociaux. On estime que jusqu’à 40 pour cent de toutes les recherches ont une composante de temps réel. C’est pour répondre à cette demande que les moteurs ont décidé de se doter des outils nécessaires pour répondre spécifiquement aux requêtes de recherches en temps réel.

Qu’est-ce qu’une requête avec une composante de temps réel? Et bien il est fort probable qu’un grand pourcentage des requêtes de recherches sur « Tiger Woods » cherche en fait à obtenir des détails sur la saga médiatique qui l’entoure aujourd’hui, plutôt que sur sa marque au dernier Omnium de golf.

Si les moteurs se lancent dans la recherche en temps réel c’est qu’il y a des revenus publicitaires à la clé. Depuis des années les grands moteurs, Microsoft Bing, Yahoo et Ask, se battent pour augmenter leur part de recherche ne serait-ce que d’un point de pourcentage au détriment de Google. Le jeu en vaut la chandelle, car il est estimé qu’un seul point de pourcentage dans le marché de la recherche peut représenter une augmentation d’un milliard de dollars.

Google a prouvé à tous qu’il y a de l’argent à faire dans la recherche. Attendons de voir comment ils vont réussir à monétiser la recherche en temps réel.

Comment tester la recherche en temps réel

Pour le moment la fonctionnalité n’est pas étendue à tous les types de recherches et à tous les marchés géographiques. Toutes les recherches n’auront pas des résultats en temps réel, faites donc des recherches sur des sujets chauds et d’actualités tels que « Copenhagen », « Barrack Obama ».

Si vous n’avez pas de résultats en temps réel activé dans votre région, essayez la méthode suivante :

  • Allez dans Google Trends : http://www.google.com/trends/
  • Cliquez sur l’un des « Hot Topics » et vous verrez des résultats de recherche pour le sujet choisi. Vous devriez maintenant voir les résultats de recherches en temps réel, quelque part sur la page.
  • Si vous souhaitez afficher uniquement les résultats en temps réel, cliquez sur « Latest Results » (derniers résultats) sur le côté dans les options de recherche de Google. Vous verrez une page dédiée uniquement à des résultats en temps réel.En voici une pour « Tiger Woods ».

Quelques questions sur les implications que la recherche en temps réel aura sur le référencement internet et la visibilité web.

Nous sommes loin des « 10 blue links »

Ces nouveaux résultats de recherche viennent s’ajouter à tous les autres résultats (liens publicitaires, cartes, vidéos, images, etc.) et viennent compliquer le travail de positionnement et le plus souvent servent à repousser vers le bas les résultats de la recherche organique. Les mauvaises langues et les cyniques diront que Google veut bien sûr rendre la tâche de plus en plus ardue pour vous forcer à acheter vos positions dans les résultats.

Est-ce que le référencement a changé?

Pour viser le succès dans cette nouvelle ère de contenus en temps réel et de recherche personnalisée, une approche d’optimisation selon les principes et les bonnes pratiques du référencement est toujours de mise. Cela signifie que l’indexabilité des contenus, leur accessibilité aux robots indexeurs des moteurs, la qualité du contenu, la recherche de mots clés, et l’optimisation des autres critères de classement continueront à servir de fondation au référencement.

Vous devez maintenant vous considérer comme un éditeur de contenu

Les gens de marketing doivent maintenant accepter le fait qu’ils sont maintenant dans le domaine de l’édition de contenu.

Créer un contenu, le rendre convivial, le publier sur une base fréquente va devenir crucial pour permettre à vos efforts marketing de bénéficier d’une visibilité sur les moteurs de recherche en plus de bénéficier des visiteurs directs et de ceux en provenance des réseaux sociaux.

Une grande partie du nouveau cadre et de l’algorithme de Google est maintenant à l’écoute des signaux en provenance des réseaux sociaux. Votre contenu doit devenir suffisamment intéressant pour vous assurer une plus grande visibilité dans la recherche.

La promotion et la distribution de votre contenu dans les réseaux sociaux sont maintenant cruciales, et permettent à votre contenu de se propager rapidement auprès de vos auditoires potentiels. Cet aspect est particulièrement important pour vous permettre d’acquérir des liens entrants et d’autres signaux extérieurs que les moteurs comptabiliseront de plus en plus.

Un grain de sel

Même si ces changements risquent de modifier radicalement les résultats de recherche pour certains types de requêtes, pour de nombreux mots clés ils n’auront que peu ou pas d’impact, à la fois quant à la recherche en temps réel et à la personnalisation des résultats.

Ainsi, comme avec d’autres changements majeurs dans Google, il est important de prendre du recul et d’en suivre l’impact à la fois à court, à moyen et à long terme.

MISE À JOUR: 47 ressources orientées  « recherche en temps réel – real time search » :

 

http://www.flickr.com/photos/fjtu/2440501906/