Le référencement est mort, vive le référencement

Le référencement est mort, vive le référencement« Nous voudrions être dans la première page de Google ».

Combien de fois sommes-nous contactés par des clients potentiels qui nous appellent une fois leur site terminé? « Nous voudrions être référencés ». «Nous voudrions être dans la première page de Google ». Malheureusement, trop souvent encore, les gens ne comprennent pas que le référencement ne se passe pas dans l’abstrait, quelque part « en dehors » du site Internet. Je leur dis souvent : votre site EST votre référencement.

Le référencement est encore considéré comme quelque chose de magique que seul un petit nombre de spécialistes connaitrait. On cherche la formule magique, la poudre de perlimpimpin, on agite le gri-gri du SEO devant la statue de l’impénétrable Dieu Google. De nombreuses firmes de conception web disent encore qu’elles ne font pas de référencement, seulement de la conception de sites web, comme si les deux choses pouvaient être séparées.

Concevoir et penser le référencement à l’interne

Pourtant, de plus en plus,  les concepteurs et les développeurs de sites seront chargés d’assurer l’efficacité du référencement des sites qui sont en développement. On attendra des rédacteurs qu’ils sachent écrire pour les moteurs de recherche.

L’acte d’optimiser un site pour le référencement — en adaptant le code et le contenu d’un site Web dans le but premier d’être positionné dans les premiers résultats des résultats de recherche, est en voie de disparition.

R.I.P.

Non seulement le référencement est sur la voie de sortie, (depuis que tant de plates-formes comme WordPress, Joomla et autres CMS intègrent les principes de l’optimisation pour le référencement dans leur structure même), nous voyons une surabondance de consultants en référencement se repositionner comme experts en Social Media Marketing dans une tentative de ne pas disparaître.

Voici les vérités d’aujourd’hui sur le référencement

Si vous êtes une entreprise qui emploie une agence pour vous fournir une expertise en médias sociaux, mettez-la à la porte. Embauchez un évangéliste interne, ou un blogueur à la place. Plusieurs entreprises le font. Zappos (voir aussi: http://blogs.zappos.com/blogs )  et Ford sont deux exemples qui viennent immédiatement à l’esprit.

Mettez votre agence de référencement à la porte

Si vous êtes une entreprise qui emploie une agence pour vous fournir de l’expertise en référencement, mettez-la à la porte (je viens vraiment de dire ça!?!). Tout d’abord, apprenez les principes de l’optimisation pour les moteurs de recherche (écrire un contenu ciblé et emploi de code approprié) et faites prendre connaissance de l’importance de ces principes à tout votre personnel (développement, marketing, vente, etc.)

Faites du référencement organique, une partie intégrante de l’effort web de votre organisme. Ne faites pas DU référencement. N’essayez pas d’en faire quelque chose de distinct du reste. Faites-en une partie intégrale de votre effort de marketing.

Les outils de gestion de contenu d’aujourd’hui optimisent naturellement les contenus

Deuxièmement, choisissez un outil de gestion de contenu CMS (nous recommandons WordPress, qui fonctionne très bien même pour les non-blogues, ou Joomla — ce site est fait avec Joomla), qui supporte l’optimisation des contenus de façon solide. Avec WordPress, vous pouvez installer le plug-in: Yoast SEO Plugin. Pour Joomla, vous pouvez installer sh404SEF. C’est tout pour le référencement.

J’exagère légèrement, alors si vous êtes une entreprise qui pense que le référencement sera le Saint Graal de la réussite, s’il vous plaît embauchez une firme de professionnels en référencement ou en marketing de recherche.