Marketing web: 7 façons faciles de s’assurer que personne ne lit votre blogue

Écrire un blogue n'est pas toujours facile ;-)Comme il y a plus de 3 mois que je n’ai pas écrit d’articles, quoi de mieux, pour se donner du coeur à l’ouvrage, que de s’autoflageller un brin, en écrivant un petit billet motivant sur les bienfaits du blogue dans une stratégie de visibilité web.

Le blogue dans une stratégie d’affaires

J’ai déjà écrit sur le sujet, dans un article intitulé « Pourquoi bloguer pour le référencement? 5 raisons essentielles (plus 10 en prime). »

Dans ce billet inspiré du livre « Pourquoi bloguer dans un contexte d’affaires », un ouvrage collectif publié en 2007 aux Éditions IQ et sous la direction de Claude Malaison, et préfacé par Jacques Nantel de HEC Montréal, je mentionnais les 10 raisons de bloguer que dix experts du domaine y apportaient :

  1. Bloguer pour influencer par Martin Lessard
  2. Bloguer pour vendre par Michelle Blanc
  3. Bloguer pour informer par Tristan Péloquin
  4. Bloguer pour réseauter par Marie-Chantale Turgeon
  5. Bloguer pour se souvenir par Claude Malaison
  6. Bloguer pour apprendre par Mario Asselin
  7. Bloguer pour se définir par Sylvain Carle
  8. Bloguer pour être vu: le vidéoblogue par Philippe Martin
  9. Bloguer pour communiquer par Marc Snyder
  10. Bloguer pour provoquer par Martin Ouellette

Le blogue dans une stratégie de référencent

Toujours dans le même article, et adaptées à l’optique du référencement, je mentionnais 5 raisons essentielles pour lesquelles vous devriez envisager d’ajouter un blogue à votre site Web corporatif:

  1. Devenir un leader d’opinion
  2. Utiliser la langue et les expressions de vos chercheurs d’information
  3. Donner de la profondeur au contenu de votre site
  4. Obtenir des liens
  5. Ajouter du contenu récent et « frais »

Pour les paresseux et les sceptiques, voici maintenant 7 façons de s’assurer que personne ne lit votre blogue.

1 — Ne pas avoir de blogue

CQFD. Pas de blogue, pas de lecteurs. Et en prime vous pouvez vous reposer le soir et lire les blogues des autres.

2 — Poster uniquement des communiqués de presse et des nouvelles de l’entreprise

Personne ne vous lira si votre information est « platte ».

Félicitations! Vous avez décidé que votre entreprise avait besoin d’un blogue dans le cadre de sa stratégie marketing.

C’est une grande décision, et qui sera sûrement payante à moyen et à long terme.

Un blogue saura positionner votre entreprise comme un leader d’opinion dans votre domaine de connaissances, attirer du trafic vers votre site web, et augmenter votre réputation auprès de vos pairs, de vos clients actuels et de vos clients potentiels.

Sauf, bien sûr, si vous vous contentez de publier les dernières informations et communiqués de presse « drabes » concernant votre entreprise, ses produits et ses services.

Si c’est tout ce que vous publiez sur votre blogue, personne ne vous lira.

Pourquoi? Parce que les gens ne visitent pas les blogues pour lire des communiqués de presse. Ils veulent de l’information intéressante et réfléchie qui les aidera.

3 — Ne rien publier qui soit original, utile ou instructif

Vos lecteurs potentiels sont égoïstes.

Ils veulent de l’information qui les éduque, les divertisse, les aide à prendre de meilleures décisions, ou une combinaison de tout cela.

Si le contenu de votre blogue est terne, vieillot, obsolète, ou tout simplement s’il manque de détails ou d’informations, les lecteurs ne reviendront pas.

4 — Ignorer ce que vos clients (et clients potentiels) veulent savoir

Votre blogue doit répondre aux questions de vos clients

Quel genre de questions vous faites vous souvent demander lorsque vous parlez à vos clients et clients potentiels?

Quels sont leurs défis fondamentaux?

Qu’est-ce qu’ils veulent savoir qui les aidera à mieux gérer leur entreprise?

Et comment pouvez-vous les aider à le faire?

5 — Ne pas avoir de stratégie de mots clés

Une stratégie de mots clés s’appuie sur les termes et les expressions que vos clients potentiels utilisent lors de la recherche des produits ou des services que votre entreprise offre, et cela, que vous soyez dans le marketing b2b, ou que votre créneau soit les produits de consommation courante.

Il existe plusieurs outils disponibles pour aider à la recherche de mots clés, mais votre outil d’analytique web reste votre meilleure source d’information.

Ensuite, c’est une question de rédaction de contenu et de savoir comment tirer parti de la connaissance que vous aurez acquise sur les mots-clés réellement utilisés par votre clientèle.

6 — Poster de façon irrégulière

Trouveriez-vous cela étrange si votre journal télévisé préféré était diffusé à différents moments de la journée, mais jamais à la même heure ?

Ou si’l n’était pas diffusé certains jours, ou pendant des semaines entières. (Hum… Mea Culpa) ?

Un blog a une marge de manœuvre un peu plus large à cet égard qu’un journal télévisé, un journal ou un magazine, mais la publication de contenu selon un calendrier régulier est importante.

Vos lecteurs voudront voir de nouveaux contenus et seront frustrés s’ils ne savent pas quand s’y attendre, et que votre dernier article date de plus de 6 mois.

7 — Écrire (très) mal.

Pas besoin d'être un Shakespeare pour bloguer!

Vous n’avez pas besoin d’être Shakespeare ou Molière pour écrire un blogue, vous en avez la preuve en lisant ces lignes.

Mais vous devez comprendre les bases de la grammaire, de la ponctuation et la façon d’organiser une pensée ou un argument.

On dit que la plupart des journaux sont écrits au niveau d’une cinquième année.

En outre, même si vous ne vous considérez pas comme un écrivain décent, il est toujours préférable d’avoir une deuxième paire d’yeux (merci Manon), et/ou un bon correcteur grammatical et orthographique (merci Antidote), pour relire votre message avant de le publier.

Une coquille ici ou là ne fera pas fuir votre public, mais si votre écriture semble pauvre, si elle est bourrée de fôtes d’ortografes 😉, les gens n’en respecteront pas le contenu.

Trouvez votre style, soyez personnel (un peu, beaucoup, passionnément), ajoutez une pointe d’humour ou de controverse, un brin de piquant, quelques épices, et la sauce prendra.

Sur ce… à vos plumes!

[box type= »note » style= »rounded » border= »full »]Crédit photo: http://www.flickr.com/photos/jpaxonreyes/5034760960/ et
http://www.flickr.com/photos/cayusa/380190626/ [/box]

Comments

  1. says

    Merci pour cet article ! Je le trouve très original etamusant ! Tu n’as pas tort dans ce que tu dis ! C’est tout à fait ça !!

    Mais malheureusement, tout le monde n’a pascompris à quel point c’est important d’avoir des articles riches et pertinentssur son blog.
     

  2. David Creation says

    Élémentaire mon cher Watson 😉
    J’ai remarqué qu’en moins d’une semaine sans publication le taux d’audience chute rapidement il faut apporter du contenu régulièrement en faisant atention de toujours titiller leur curiosité afin d’aller plus profondement dans les liens.

  3. says

    Merci pour vos commentaires. Effectivement, le premier critère est la régularité. Difficile à tenir. Je me dis souvent qu’il faut publier plus souvent, quitte à faire des billets plus courts.

  4. says

    Hmmmm… À mon (pas très humble) avis, la régularité n’est pas le premier critère (loin de là) si l’objectif est celui de devenir un leader d’opinion. Pour les autres, peut-être. Mais pas pour celui-là.

    Quel critère alors? La qualité des contenus.

    • says

      D’accord avec toi Marc. Poster des niaiseries sur une base régulière n’est pas très gagnant. Sur la question de la qualité des contenus: bien d’accord. Au royaume du contenu, le blogue est roi. Je dis souvent à mes clients que
      créer du contenu attrayant et utile aura sans doute plus d’impact sur leurs
      sites Web que chacun des autres conseils seo ou marketing que je pourrais leur donner. Des sites avec du contenu de qualité seront reconnus comme tels, à la fois par les moteurs de recherches et par les internautes.