Opérateurs de recherche de Google et optimisation.

Opérateurs de recherche et optimisationVous avez récemment optimisé votre site Internet pour les moteurs de recherche et vous vous attendiez à voir votre site exploser dans les résultats de recherche. Ce n’est pas le cas? Ne désespérez pas. Vous vous demandez peut-être: Qu’est-ce qui cloche? Est-ce que les changements n’ont eu aucun effet? Et bien, vraisemblablement rien ne cloche.

Google n’a probablement pas encore parcouru et indexé vos pages. Vous pouvez vous en assurer en utilisant un opérateur de recherche avancé dans Google: cache. La syntaxe ressemble à ceci dans le champ de recherche de Google: « cache:www.macompagnie.com »

 

Google Everflux

Votre site est probablement pris dans le Google Everflux. L’Everflux est un terme employé lorsque vous voyez que votre site fluctue dans les résultats de recherche. La raison en est que Google effectue deux types de parcours des pages du web: un « fresh crawl » quotidien et un « deep crawl » mensuel. Vers la fin de chaque mois, dépendant des résultats mis en cache et du centre de données interrogé (parmi les nombreux centres utilisés par Google), les résultats vont varier. D’où le nom de Everflux.

 

Récupérer des pages perdues

Ces opérateurs de recherche avancés sont des outils important pour vous aider à analyser votre site, ainsi que ceux de vos compétiteurs. Une autre fonction intéressante de l’opérateur « cache« , est de récupérer des copies de pages web effacées et perdues. Certains webmasters ont utilisé l’opérateur « cache » de Google pour récupérer des pages détruites et pour lesquelles aucun backup n’était disponible.

 

La balise « No Cache »

Si vous voulez interdire à Google de garder une copie de votre site en cache, vous pouvez utiliser la balise « no cache » dans votre code. Certains professionnels de l’optimisation craignent d’utiliser la balise « no cache » de peur de perdre des positions dans les résultats de recherche. Mais, Google nous assure que la balise « no cache » n’affectera pas le positionnement des pages.

 

L’opérateur « link »

L’opérateur de recherche « link » est utilisé pour vérifier combien de sites ont des hyperliens vers votre site. Ou, dans le jargon de Google, des backlinks. Google, et les autres moteurs, accordent une grande importance aux backlinks, et ils ont une influence sur vos positionnements dans les moteurs de recherches. La syntaxe en est la suivante: « link:http://www.macompagnie.com« . Quand vous utilisez cette commande dans Google, seuls les liens indexés par Google apparaîtront dans les résultats. Si vous voulez des résultats plus complets, Marketleap offre un outil nommé Link Popularity Tool qui vous permet de voir les backlinks provenant de plusieurs moteurs de recherches (Google, AOL, HotBot, MSN, Yahoo!, FAST, AltaVista et autres).

 

L’opérateur « site »

Si vous désirez connaître combien de pages de votre site ont été indexées par Google, utilisez la commande « site« . La syntaxe est la suivante: « site:http://www.macompagnie.com« . La commande « site » permet également de trouver un terme de recherche spécifique à l’intérieur d’un site donné. Par exemple, si vous désirez savoir si le mot-clé « référencement » est présent dans le site macompagnie.com, utilisez la syntaxe de recherche suivante: « référencement site:http://www.macompagnie.com »

 

Les commandes « inurl » et « intitle »

Si vous recherchez des termes précis dans l’URL d’un site, l’opérateur « inurl » vous sera utile. La syntaxe est « inurl:www.macompagnie.com referencement ». Cette commande produira toutes les pages du site qui comportent le terme « referencement » dans l’URL (dans l’adresse de la page). Si, par contre, vous recherchez un terme spécifique dans le titre de pages web, la syntaxe a utiliser sera: « intitle:mot-clé ».

 

Les opérateurs « allinurl » et « allintitle »

Ce sont des variations des opérateurs « inurl » et « intitle« . Ils sont utiles si vous cherchez une série de mots-clés dans un site ou dans un titre. Par exemple, la syntaxe « allinurl:macompagnie.com pages dynamiques » cherchera les documents qui comportent « pages » et « dynamiques » dans l’URL.