Pourquoi haïr le référencement et votre référenceur, 21 bonnes raisons

Et vous ? Quelles sont vos raisons ? ;-)La réputation du référencement et des spécialistes qui pratiquent cet art n’est pas très bonne. Assimilés au spam, à la pollution du web par des commentaires hors propos dans les blogues et forums, à l’emploi de techniques malhonnêtes, obscures ou carrément maléfiques, nous n’avons certes pas bonne presse.

Dans l’échelle d’amour des professionnels, nous devons nous situer quelque part entre les politiciens et les vendeurs d’autos usagées. Voici 21 raisons (plus 4) supplémentaires de haïr votre référenceur. Si ce n’est déjà fait.

Le patron hait le référencement

  • 1 – Parce qu’on lui dit qu’il aurait dû y penser avant et non après que son site soit terminé
  • 2 – Parce qu’on lui dit que, non, il ne pourra pas se positionner dans les premiers résultats pour « iPhone »
  • 3 – Parce qu’on lui dit que ça va lui coûter beaucoup de sous, et de temps pour se positionner
  • 4 – Parce qu’il n’a plus beaucoup de sous après avoir fini de payer son site web flambant neuf développé par des gourous du développement internet, du design web et du marketing internet.
  • 5 – Parce qu’on lui dit qu’il aurait mieux fait de lire « Le réparateur Maytag du Référencement »

Le designer hait le référencement

  • 6 – Parce qu’on lui dit que son super concept web, fait très « brochure » et que, non, un site web ne se conçoit pas comme une « brochure papier ».
  • 7 – Parce qu’on lui dit que la merveilleuse animation Flash qui a couté 11 000 $ à son patron ne vaut rien et devra être éliminée du concept final
  • 8 – Parce qu’on lui dit que moins c’est mieux, et que les belles et lourdes images ne sont pas nécessaires
  • 9 – Parce qu’on lui dit qu’il aurait mieux fait de lire « Lettre ouverte d’un référenceur à un concepteur de sites web »

Le programmeur hait le référencement

  • 10 – Parce qu’on lui dit que sa liste de Meta keywords de 363 mots-clés ne vaut pas un clou pour le référencement
  • 11 – Parce qu’on lui dit que tout le contenu de sa base de données est invisible aux moteurs
  • 12 – Parce qu’on lui dit que son beau formulaire de recherche doit être repensé et reprogrammé
  • 13 – Parce qu’on lui dit que son architecture de contenu doit être revue

La fille du marketing hait le référencement

  • 14 – Parce qu’elle s’aperçoit qu’elle aurait dû penser au marketing de recherche et au référencement avant et non après la conception du site
  • 15 – Parce qu’elle s’aperçoit trop tard que la recherche des mots-clés lui permet de mieux comprendre et cerner le comportement des consommateurs en ligne
  • 16 – Parce qu’elle s’aperçoit que ce n’est pas parce qu’on a un panier d’achats sur le site qu’on va faire du commerce électronique
  • 17 – Parce qu’elle s’aperçoit qu’il y a 8 775 autres boutiques en ligne avec lesquelles il va falloir être en compétition pour les 10 places des résultats de Google

Le rédacteur hait le référencement

  • 18 – Parce qu’il se rend compte qu’écrire pour le web ce n’est pas comme écrire pour l’imprimé
  • 19 – Parce qu’il se rend compte que ces envolées lyriques sont bonnes pour le ciseau
  • 20 – Parce qu’il se rend compte qu’il doit être sûr d’écrire dans la langue et avec les mots des chercheurs d’information
  • 21 – Parce qu’il se rend compte que ses textes manquent de lisibilité et de scanabilité

Et les 4 raisons pour lesquelles le référenceur hait le référencement

  • 1 – Parce que c’est lui qui apporte les mauvaises nouvelles
  • 2 – Parce que c’est un site « poche » qui se positionne premier et non celui de son client
  • 3 – Parce qu’il y a beaucoup de charlatans et de bonimenteurs dans la profession
  • 4 – Parce qu’il voulait être pompier quand il avait quatre ans

Et vous? Quelles sont vos raisons? 😉

Crédit photo : Mafleen